Valbuena n’était pas loin de péter un plomb à l’Euro

Valbuena n’était pas loin de péter un plomb à l’Euro

Photo Icon Sport

International français désormais confirmé, puisqu’il approche le cap des 20 sélections, Mathieu Valbuena peine à se défaire de l’image de joker de luxe. Présent à la Coupe du monde 2010 où il n’a joué que 27 minutes, le milieu offensif marseillais a connu pire en ne participant pas au moindre match lors du dernier Euro. Toutefois, « Petit Vélo » est certainement l’un des rares à avoir vu sa côte remonter, puisqu’il a accepté sans faire d’esclandres cette décision toujours difficile à encaisser. D’ailleurs, plusieurs mois après, Valbuena reconnait dans le Journal du Dimanche que tout cela aurait pu se passer autrement. 


« J’ai été surpris et frustré. Déjà la coupe du monde m’avait beaucoup déçu, donc forcément… Là encore je suis resté sur ma faim. Je n’ai pas bien compris pourquoi j’avais disputé les matchs référence, comme la victoire en Allemagne si c’est pour rester sur le banc à l’Euro (…). J’aurais pu pousser la porte pour lui demander s’il avait un problème avec moi. Malgré le sentiment d’injustice je n’ai pas voulu foutre le bordel. Ce n’est pas dans mon tempérament. Garder un comportement exemplaire vis-à-vis du groupe était l’essentiel. Mais j’avoue que j’ai du me contenir. Dans ce milieu, il ne faut pas toujours dire ce que tu penses. D’ailleurs, voilà : je n’en pense rien. Mais sans mon père pour me canaliser, je serais peut-être sorti des rails. Là, je suis passé à autre chose », a expliqué Mathieu Valbuena à l’hebdomadaire dominical, lui qui vient également de faire un match référence en Espagne, et espère bien pouvoir débuter plus régulièrement sous le maillot bleu. 

Share