TFC : La nouvelle sortie juteuse de Dupraz pour aller chercher le maintien

TFC : La nouvelle sortie juteuse de Dupraz pour aller chercher le maintien

Photo Icon Sport

Depuis l'arrivée de Pascal Dupraz, Toulouse a repris espoir. Et alors qu'il reste deux matchs pour sauver sa peau en Ligue 1, l'entraîneur toulousain a demandé que le Stadium soit plein pour le dernier match contre l'ESTAC avec comme objectif de pousser son équipe vers l'exploit.

Pour décrocher son billet pour la prochaine saison de Ligue 1, Toulouse n'a plus le choix. Avec quatre points de retard sur le premier non-relégable, Ajaccio, le TFC n'a plus de calcul à faire. Pour se sauver, il faut gagner les deux derniers matchs tout en espérant un faux pas de ses deux concurrents, avec Reims. Rien ne sera facile, mais tout le club toulousain y croit. L'opération maintien débutera samedi avec la venue de Troyes pour la dernière réception de la saison au Stadium. Pour ce match si important, Pascal Dupraz souhaite compter sur son douzième homme. Pour convaincre les supporters de venir au stade, l'entraîneur savoyard a une idée plus qu'originale, qu'il a dévoilé en conférence de presse, ce jeudi.

« On veut communier avec le public, on a besoin de lui. J’espère toujours 30 000 personnes. Il paraît qu’il y a encore des places. Arrêtons d’évoquer le fait qu’il y a un pont de quatre jours. Tout le monde ne part pas en vacances. Il faut venir en famille. Les femmes doivent dire à leurs maris : Allez viens, on y va ! Si j’avais les moyens, j’achèterais même les places et je les offrirais aux gens. Il faut qu’il y ait du monde, que ce soit la fête. Il se passera peut-être des minutes durant lesquelles on va douter. Mais si le public encourage nos joueurs, ils vont repartir et l’équipe adverse va céder. Quand vous êtes 12 à jouer pendant 94 minutes, à un moment donné, ça craque. Si on était dans mon village de 5000 habitants, où je connais tout le monde, ce serait plus facile, mais je dirais au mec préposé à l’EDF de couper le courant. Comme ça, il y a deux solutions : soit les gens font l’amour, soit ils vont au stade. S’ils pouvaient couper le courant aux quelques centaines de milliers de personnes... S’il y a une coupure de courant, il faut venir au stade. Il y a bien un mec de l’EDF qui m’écoute », a déclaré Dupraz, lançant donc un appel à mobilisation pour sauver une équipe qui faire vivre la ville de Toulouse.

Share