TFC : Dupraz, « c’est l’entraîneur de l’année » lance Braithwaite

TFC : Dupraz, « c’est l’entraîneur de l’année » lance Braithwaite

Photo Icon Sport

Le succès face à Angers (2-3), qui a permis à Toulouse de se maintenir en Ligue 1, Martin Braithwaite a encore du mal à y croire. Mais quoi qu'il en soit, le buteur de 24 ans a tenu à rendre un vibrant hommage à son coach, Pascal Dupraz, qui a réalisé un grand exploit en sauvant le TFC.

Ce samedi, Toulouse a connu une folle soirée que seul le football peut façonner. Avant le match à Angers, le TFC avait les cartes en main pour se maintenir en Ligue 1. Mais le déroulement de ce dernier match de la saison tournait d'abord au cauchemar... Alors que Reims mettait la pression en gagnant contre l'OL, le TFC était dans le dur jusqu'à la 78e minute. Mené au score à deux reprises, un penalty loupé... Rien ne tournait rond dans la soirée toulousaine. Mais Martin Braithwaite allait redonner espoir aux siens avant que Yann Bodiger délivre tout son club avec un coup-franc, qui permettait à Toulouse de s'imposer (2-3) et de se maintenir dans l'Elite du football français.

Après cette rencontre fabuleuse et cette fameuse remontada depuis la prise de pouvoir de Pascal Dupraz, Braithwaite, auteur de 11 buts cette saison en Ligue 1, a tenu à féliciter son coach, sans qui rien n'aurait été possible. « Pour moi, c’est l’entraîneur de l’année. Il n'y a pas un entraîneur qui a fait ce qu’il a fait. C’est un truc de fou. Depuis qu’il est arrivé, toute l’équipe a changé. Cette semaine, il a échangé avec tous les joueurs individuellement et c’est comme ça qu’on a gagné. On a tout donné et à la fin, on a eu de la réussite. Ce match, c’est l’histoire de notre saison. On a été derrière, tout le monde pensait que c’était mort, mais on est revenus. C’est fou ce qu’on a fait. J’étais sûr qu’on pouvait le faire. Tout le monde est très heureux. C’est le truc le plus fou de ma vie », a déclaré, sur L'Equipe, l'attaquant danois, qui n'en croit pas ses yeux et qui peut donc quitter Toulouse cet été, comme cela est évoqué depuis plusieurs semaines, par la grande porte.

Share