Le TFC n'est pas mort, mais Dupraz sort les menaces

Le TFC n'est pas mort, mais Dupraz sort les menaces

Photo Icon Sport

Pascal Dupraz (entraîneur du TFC sur la victoire contre Caen) : « On est passé de dix points de débours à quatre et on grignote aussi à la différence de buts. Il reste six matches à jouer. On a beaucoup souffert mais ce genre de match est intéressant car cela permet de voir que ce groupe a de la cohésion, de la solidarité. A défaut de possession de balle et de jeu dans les petits périmètres on a été rigoureux. On a été solides défensivement et c'est la clé pour s'en sortir. Ce n'était pas un match à disputer en tutu rose. J'ai un groupe où tout le monde a envie d'apporter sa pierre à l'édifice. Néanmoins il y a encore quelques personnes dans cet effectif qui n'adhèrent pas totalement et je ne souhaiterais pas que l'on échoue parce que leur comportement n'est pas en adéquation avec celui d'un joueur professionnel. On peut être déçu de ne pas être sur une feuille de match mais la moindre des choses c'est d'avoir du respect pour son club. Moi, je suis velléitaire, j'ai la moelle. Quand je suis arrivé la situation était très compliquée mais l'absence de renoncement c'est déjà un pas vers le salut.»

Share