Le TFC fouette le journal L’Equipe sur le cas Ahamada

Le TFC fouette le journal L’Equipe sur le cas Ahamada

Photo Icon Sport

Alors que l’ensemble des clubs de Ligue 1, et même certains à l’étranger, ont tenu à rendre hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo, certains joueurs auraient refusé de participer à ce mouvement à l’image d’Ali Ahamada. C’est en tout cas ce que rapporte L’Equipe, qui croit savoir que le gardien de Toulouse a dans un premier temps refusé de porter un tee-shirt « Nous sommes Charlie » pendant son échauffement à Lyon dimanche dernier, avant que son président ne le rappelle à l’ordre. Version sèchement démentie par Olivier Sadran.

« Faisant suite à l’article paru ce jour dans L’Equipe et afin de couper court à toute polémique, je m’insurge et m’inscris totalement en faux quant aux faits inexacts relayés, a corrigé le dirigeant dans un communiqué officiel. Je suis horrifié par l’interprétation qui a été faite de la discussion d’ordre général sur la société que nous avons eu avec l’ensemble des joueurs. Je n’ai absolument pas eu à convaincre Ali Ahamada de mettre le tee-shirt « Nous sommes Charlie », ce qu’il a d’ailleurs fait de manière totalement volontaire et incontestable lors de l’échauffement, à l’image de l’ensemble des joueurs et du staff du TFC. Relater de telles allégations et de telles insinuations est particulièrement dommageable à l’indispensable unité nationale que nous souhaitons tous. Dans ce contexte particulier et sur des sujets aussi sensibles, il serait donc de bon ton que les journalistes de L’Equipe vérifient de façon crédible leur source. Je n’ai aucun autre commentaire à ajouter. » Une polémique qui a également touché le Montpelliérain Abdelhamid El Kaoutari, lequel avait porté le fameux tee-shirt sous un autre vêtement.

Share