Le patron du TFC a dégoupillé à Caen

Le patron du TFC a dégoupillé à Caen

Photo Icon Sport

Le TFC pouvait s’installer tranquillement dans le ventre mou de la Ligue 1 en cas de victoire samedi à Caen mais en s’inclinant face aux Normands, Toulouse voit la zone rouge se rapprocher. Et s’il n’y a rien d’infamant à perdre face à l’équipe de Patrice Garande, c’est surtout la manière dont a joué son équipe qui a mis en furie le président du TFC. Et Olivier Sadran n’a pas tardé à monter dans les tours, puisque ce lundi Pantxi Sirieix raconte dans la Dépêche qu’à la pause, le président toulousain a débarqué dans les vestiaires et a secoué ses joueurs..sans que cela change la physionomie du match. 

« C’était bienvenu qu'il nous rentre dedans. C'est lui le boss, c'est lui qui paye. On est dans le même bateau et on ne s'en sortira que tous ensemble. Quel était son discours ? Qu'il fallait qu'on se bouge le cul ! Mais c'est tous les samedis que c’est important. Il n'y a pas de Rennes ou de Marseille qui tienne ! De toute façon, on sait qu'on devra se bagarrer jusqu'au bout. Il ne s'agit pas de petit ou de grand match, il n'est plus question que de finales. Et il faut laisser ses os sur le terrain… », a prévenu l’emblématique joueur toulousain, inquiet lui aussi pour ce qui pourrait arriver à son équipe de coeur cette saison en Ligue 1.

Share