Ben Yedder : « Ce sera la France et rien d’autre »

Ben Yedder : « Ce sera la France et rien d’autre »

Photo Icon Sport

Parmi les buteurs en forme du championnat de France, on parle beaucoup d’André-Pierre Gignac. Mais dans son sillage, Wissam Ben Yedder répond également présent, lui qui a déjà inscrit quatre buts cette saison, dans une formation tout de même moins offensive, moins dominatrice et moins ambitieuse que l’OM. A 24 ans, le Franco-Tunisien fait partie des joueurs que Didier Deschamps pourrait appeler pour le prochain match amical face au Portugal, en octobre, et cette idée trotte clairement dans la tête du Toulousain, qui ne souhaite pour le moment pas considérer la sélection tunisienne comme une option. 

« Je ne vais pas vous mentir, j’aurais aimé que ça vienne plus tôt. Après, je me suis toujours dit que si j’avais le sérieux et le travail, je serais récompensé. Je ne veux pas avoir de regrets. Je ne peux pas me dire : oui, j’aurais dû être dans tel club pour être appelé. (...) Quand on regarde ça, bien sûr que c’est frustrant, bien sûr qu’on se pose des questions. Mais voilà, je ne peux m’arrêter en me disant : de toute façon quoi que je fasse, comme je suis à Toulouse je ne vais pas y arriver. Au contraire, je suis à Toulouse et je dois continuer à bosser pour arriver loin. Oui, je pense pouvoir jouer en équipe de France. Ce sera l’équipe de France et rien d’autre. Même si je venais à ne pas être appelé, je continuerais à travailler comme je le fais aujourd’hui, et j’espère qu’un jour ce sera mon moment. J’attendrai que ce soit mon moment », a confié dans L’Equipe un Wissam Ben Yedder qui, comme Gignac, mise sur l’absence d’Olivier Giroud pour avoir sa chance chez les Bleus dans le train qui se met en marche en vue de l’Euro 2016. 

Share