Un consultant conseille à l'ASSE de croiser les doigts avec Beric

Un consultant conseille à l'ASSE de croiser les doigts avec Beric

Photo Icon Sport

En difficulté sur le plan offensif, l’AS Saint-Etienne devra compter sur sa recrue phare, Robert Beric, pour évoluer avec plus de sérénité en championnat comme en Coupe d’Europe.

Déjà pointé du doigt la saison dernière, le secteur offensif de l’AS Saint-Etienne a perdu gros avec le transfert de Max-Alain Gradel à Bournemouth. Et les débuts difficiles de Nolan Roux n'ont pas dû rassurer Christophe Galtier qui, selon Jacques Crevoisier, aura besoin que sa recrue Robert Beric atteigne d’excellentes statistiques.

« Christophe Galtier est au taquet tous les ans. Après, pour moi, tout va dépendre de Beric. Parce que si tu n’as pas un joueur à quinze buts, tu n’es pas européen, a prévenu le consultant dans Le Progrès. Derrière c’est costaud, au milieu aussi avec des joueurs d’expérience en plus d’Hamouma que j’aime bien devant. Tout va dépendre de son potentiel offensif  pour enfin gagner un match en Ligue Europa. L’année dernière, les matchs nuls, c’était quand même moyen, alors qu’en championnat, je  les ai trouvés très bons. »

« Pour être dans les trois premiers, ça va être rude. Le choix financier est sain. Pour autant, ils semblent sur la corde raide, on est à la limite du miracle chaque année, a souligné le coordinateur sportif de Sochaux. Il ne faut pas se rater sur des joueurs clés. Si Perrin part, ça va être terrible parce que c’est lui qui tient la baraque. L’OL paraît donc plus armé que l’ASSE au niveau national, seulement il existe un hic à l’échelle européenne. Et il se trouve de l’autre côté de la  Manche. Parce qu’à 255 000 euros de salaire moyen pour un joueur médiocre anglais, il va toucher 40 000 euros en France. »

Share