« Samara ? Saint-Etienne, ce n’est pas fantastique non plus… »

« Samara ? Saint-Etienne, ce n’est pas fantastique non plus… »

Photo Icon Sport

Déçu de son statut à l’AS Saint-Etienne, Yohan Mollo a choisi de quitter les Verts pour rejoindre le championnat russe. Pas de regret pour le milieu offensif, surtout en ce qui concerne son changement d’environnement.

Passer de l’AS Saint-Etienne au Krylya Sovetov Samara peut laisser un goût amer pour un joueur de 26 ans. Ce n’est pourtant pas le cas de Yohan Mollo, qui ne se sentait pas pleinement impliqué dans le projet stéphanois. Mais s’il devrait bénéficier d’un temps de jeu supérieur, l’ancien Nancéien n’a pas l’air emballé par son nouvel environnement. Qu’importe, Saint-Etienne, ce n’était pas beaucoup mieux…

« Au niveau de la ville, je ne suis pas quelqu’un de difficile, Saint-Etienne n’est pas forcément une ville fantastique non plus, a comparé Mollo, interrogé par Footballski. C’était simplement un nouveau challenge et je n’ai pas trop réfléchi à ce qu’il pouvait se passer. Tout ce que je voulais, c’était un vrai projet et en faire intégralement partie. Ce n’est pas exactement la question mais quand on vient vous faire part concrètement d’un projet et que l’on vous dit que vous en serez un des piliers, c’est légèrement différent. Je ne sentais pas forcément que j’étais un membre vraiment important de l’équipe à l’ASSE ; c’est la raison pour laquelle j’ai choisi le projet qui me garantissait du temps de jeu. Maintenant c’est à moi de faire mes preuves. » Les Stéphanois apprécieront.

Share