RVW n'est pas nul défend un ancien de l'ASSE

RVW n'est pas nul défend un ancien de l'ASSE

Photo Icon Sport

« Pour l’instant, je reste sur ma faim », avait lâché Bernard Caïazzo, le président du comité de surveillance de l'AS Saint-Etienne, le mois dernier au sujet de Ricky van Wolfswinkel. Il faut dire que l’attaquant prêté par Norwich se montre décevant depuis le début de la saison. Un seul petit but inscrit en championnat, et ce malgré la confiance de son entraîneur Christophe Galtier, qui continue de croire en sa recrue. Le technicien stéphanois ne cesse de réclamer du temps pour « RVW », argument partagé par l’ancien joueur de l’ASSE Loïc Chavériat (1999-2001, 2002-2003).

« Il a du talent, cela se voit sur le terrain. Il faut qu’il trouve ses marques. Il faut que l’équipe joue pour lui, a expliqué l’attaquant retraité dans Le Progrès. Aubameyang et Alex, ont mis du temps eux aussi à trouver la bonne carburation, mais ensuite ils ont explosé. Soyons indulgent avec lui. » Tout comme Loïc Chavériat lors d’un match amical des Verts face à l’Inter le 10 août 1999, celui que l’on appelle simplement Ricky serait bien inspiré de donner la victoire à l’ASSE contre les Nerazzurri jeudi en Europa League. 

Share