Romeyer prend un bon taquet de l'ancien maire de St-Etienne

Romeyer prend un bon taquet de l'ancien maire de St-Etienne

Photo Icon Sport

Roland Romeyer n’a jamais caché sa proximité d’idée avec le nouveau maire UMP de Saint-Etienne, et le week-end dernier, il s’était ouvertement réjoui d’avoir vu ce dernier déboulonner Maurice Vincent, ancien maire socialiste de la capitale du Forez, lors des dernières élections. Des propos qui ont fortement déplu à ce dernier, lequel a rappelé que le président de l’ASSE n’était peut-être pas son ami, mais pour des raisons que Roland Romeyer a oubliées de dire. « J’ai forcément déplu à M. Romeyer en 2009, en rejetant son projet de nouveau stade à 200ME et en imposant la rénovation de Geoffroy-Guichard. Je l’assume pleinement, car je pense, plus que jamais, que c’était bien là l’intérêt général. Sans cette décision, le Chaudron n’aurait pas survécu. Il y a eu d’autres situations où, inversement, nos approches ont convergé, comme par exemple l’acquisition par le Club du centre de formation de l’Étrat, l’installation du musée des Verts, la réalisation des gradins de l’angle Sud-Est que permettait le projet architectural, etc », fait remarquer l’ancien maire de Saint-Etienne, qui sait que le remplacement du stade mythique des Verts décidé par Roland Romeyer avait fait hurler tout le monde. Poussant le dirigeant stéphanois à aller dans le sens de la municipalité.

Share