Ravet n'a rien à reprocher à l'ASSE, bien au contraire

Ravet n'a rien à reprocher à l'ASSE, bien au contraire

Photo Icon Sport

Recruté par l’AS Saint-Etienne en 2011, Yoric Ravet, formé à Grenoble, semblait être parti pour une belle carrière. Mais le milieu offensif n’a jamais réellement confirmé son potentiel chez les Verts, lesquels l’ont prêté la saison d’après à Angers. En 2013, alors qu’il revient à l’ASSE, Ravet est placé sur la liste des joueurs qui doivent partir, Christophe Galtier n’ayant pas l’intention de le faire jouer. Après un passage à Lausanne, Yoric Ravet s’est engagé en juin dernier avec le Grasshopper Zurich et croisera donc Lille ce mercredi en 3e tour préliminaire de Ligue des champions. Revenant sur son passage manqué à Saint-Etienne, le milieu de terrain de 24 ans n’est pas aigri. « Les échecs aident à grandir. Quand tu ne joues pas trop, tu cogites beaucoup plus. Des blessures m’ont aussi freiné dans ma préparation, mais je n’en veux à personne et surtout pas à Galtier. C’est grâce à ça que je suis ici aujourd’hui. Je me suis peut-être remis en question et je m’en suis servi pour progresser. Et signer au Grasshopper, le club le plus titre de Suisse, en est la preuve », fait remarquer, dans l’Equipe, le milieu de terrain du club zurichois, pas du tout amer, bien au contraire, mais qui a quand même l’intention de se rappeler au bon souvenir de tout le monde en France.

Share