Oui, l’ASSE a fait une folie au mercato

Oui, l’ASSE a fait une folie au mercato

Photo Icon Sport

Une nouvelle fois cet été, l’AS Saint-Etienne a vendu plusieurs de ses meilleurs joueurs, et notamment des éléments offensifs que sont Erding et Gradel, sans compter la fin du prêt de Van Wolfswinkel. Le renouvellement a donc été presque total et pour compléter sa nouvelle ligne d’attaque, les Verts ont fait venir Bahebeck et Maupay, mais ont aussi fait signer le Slovène Robert Béric en provenance d’Autriche. Un transfert à 5 ME qui n’a pas plombé les comptes stéphanois, mais qui empêche tout de même les dirigeants de combler dès cet été leur défectif structurel, qui est de 8 ME. Un effort financier, mais aussi sportif pour rendre l’équipe compétitive, comme l’équipe Bernard Caïazzo. 

« L'ASSE, et je connais bien les chiffres, a vendu pour 18 millions d'euros de joueurs en net, une fois déduits les contributions FIFA, les commissions d agents, les primes joueurs et les droits de suite dus aux clubs. L'ASSE a acheté pour 12.5 millions d'euros en net, ce qui fait une différence de 5.5 millions destinée à combler en partie le déficit structurel de 8 millions d euros par saison. A noter, au passage, qu’il était prévu 10 millions d achats et que les propriétaires du club ont accepté de  prendre un risque en montant à 12,5. N'oublions pas que tous les clubs français subissent des déficits, parfois de 20 ou 30 millions par saison pour certains, et que l'ASSE a vu son déficit monter à 8 millions d euros à cause de la taxe à 75%. On comprend mieux pourquoi les clubs de Ligue 1 s'unissent pour lutter contre ces situations déficitaires que ne subissent pas les Allemands. Par exemple, sur 2014-2015 et pour la première fois depuis 5 ans, l'ASSE perdra près de 2 millions d'euros à cause de la taxe à 75% », a précisé le dirigeant stéphanois sur le site officiel de son club, histoire de rappeler que rien n’était fait sur le plan financier pour que les clubs français puissent lutter à armes égales avec leurs voisins européens. 

Share