Les Verts se sont vus trop beaux dénonce Herbin

Les Verts se sont vus trop beaux dénonce Herbin

Photo Icon Sport

En difficulté depuis le début de la saison, Lille s’est pourtant offert un joli succès contre l’AS Saint-Etienne mercredi (1-0). Il faut dire que les Verts ont cruellement manqué de générosité.

Christophe Galtier n’a pas dû reconnaître ses hommes, battus dans l’envie et dans les duels sur la pelouse du LOSC. Plutôt étonnant lorsque l’on sait à quel point l’entraîneur stéphanois met l’accent sur ce point. C’est pourquoi Robert Herbin estime que l’ASSE pensait pouvoir s’imposer sans forcer.

« Je dois vous avouer que ce n’est pas du tout le scénario auquel je m’attendais. Pour avoir vu quelques matchs de cette équipe lilloise, je la trouvais quelconque. Mais, là, on a vite senti que c’était une nécessité pour eux de prendre des points et ils ont mis pas mal de détermination. Les Verts ont semblé surpris par le rythme que les hommes d’Antonetti ont tenté d’imposer. Le niveau de cette partie a été faible d’un point de vue technique de part et d’autre, excepté sur le but qui est magnifique. Les Stéphanois se sont satisfaits de peu, ont été trop attentistes et c’est une chose à analyser », a souligné l’ancien joueur et entraîneur des Verts dans Le Progrès.

La « force tranquille » de l’ASSE

« Y avait-il de la fatigue ? Peut-être mais plus vraisemblablement un peu de lassitude. On a voulu la jouer « force tranquille » mais cette attitude s’est vite retournée contre nous, a-t-il dénoncé. Cette équipe lilloise m’a surpris par rapport à ce que je lui avais vu faire depuis le début de saison. Antonetti a dû pousser un bon coup de gueule pour les stimuler. Lors de chaque récupération de balle, ils se projetaient vers l’avant avec certes plus ou moins de réussite mais en conservant une grande détermination. » Suffisant pour s’imposer face à l’ASSE, qui enchaînait son troisième match en six jours.

Share