Supporters de l'ASSE, ne sortez pas de chez vous ce week-end

Supporters de l'ASSE, ne sortez pas de chez vous ce week-end

Photo Icon Sport

C’est désormais une habitude, ce week-end, trois matchs feront l’objet d’interdiction de déplacements de supporters, les sulfureux Bastia-ASSE, Lille-Lens et Nantes-PSG. Pour justifier cela, les préfectures effectuent toujours la même démarche de prudence, s’appuyant sur des incidents passés concernant le club amené à se déplacer, ou à recevoir, et évoquant les précédentes interdictions de déplacement pour justifier la suivante. Et ainsi de suite. Pour conforter la décision de la Préfecture de Haute-Corse d’interdire le déplacement des supporters stéphanois pour le match de samedi, le Ministère de l’Intérieur a publié un arrêté qui serait presque drôle s’il n’était pas aussi liberticide. Car cela va assez loin, Bernard Cazeneuve expliquant dans ce texte de deux pages, que l’arrêté interdisait tout simplement tout mouvement d’un supporter stéphanois dans le quart sud-est de la France.

« Du 1er mai 2015, à 9 heures, au 2 mai 2015, à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de personnes se prévalant de la qualité de supporter de l’AS Saint-Etienne ou se comportant comme tel est interdit entre les communes de la Loire, du Rhône, de l’Isère, de la Drôme, de l’Ardèche, de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, de l’Allier, de Saône-et-Loire, les ports de Nice, de Marseille et de Toulon, les aéroports de Saint-Etienne et Lyon Saint-Exupéry, d’une part, et la Corse, d’autre part », a ainsi fait savoir le Ministère de l’Intérieur, qui se réserve donc la possibilité de faire arrêter toute personne identifiée comme un supporter des Verts se déplaçant dans Saint-Etienne ou ses environs ce week-end.

Share