Le capitaine de l’ASSE ravi de voir un de ses bourreaux débarquer

Le capitaine de l’ASSE ravi de voir un de ses bourreaux débarquer

Photo Icon Sport

C’est l’heure de la reprise pour Loïc Perrin, qui a été sollicité un peu plus que la plupart de ses coéquipiers pendant le mois de juin avec son apparition dans le groupe France jusqu’au départ vers le Brésil. Une marque de reconnaissance qui a évidemment fait plaisir et donné des idées au capitaine stéphanois, qui a désormais mis les bouchées doubles à l’entrainement depuis son retour ce lundi. Pour le défenseur stéphanois, l’heure est aux retrouvailles, même s’il y a un petit nouveau en la personne de Kevin Monnet-Paquet, la première recrue de l’ASSE. Et étant données les difficultés rencontrées pour le cadenasser la saison dernière, Loïc Perrin n’était pas mécontent de le voir sous le maillot vert désormais.

« Je ne connaissais pas personnellement Kevin Monnet Paquet, mais c'est vrai que pour avoir joué contre lui, surtout qu'il nous avait quand même fait quelques misères. Donc c'est bien, je pense que c'est encore une bonne recrue pour nous, surtout avec les échéances qui vont arriver, je pense qu'on va avoir besoin d'un groupe étoffé pour essayer de passer sur un maximum de tableau », a demandé le capitaine du club du Forez, pour qui l’heure de la confirmation a sonné désormais, sur le plan national, mais surtout européen après l’échec de la saison passée. 

Share