La « truffe totale » que l’ASSE ne va pas regretter

La « truffe totale » que l’ASSE ne va pas regretter

Photo Icon Sport

Un changement radical. Saint-Etienne a totalement changé sa ligne d’attaque cet été, ce qui est tout de même rare dans un club qui a pris pour habitude de jouer le haut du tableau. Erding a été transféré, tout comme le jeune Saint-Maximin, alors que le prêt de Van Wolfswinkel s’est terminé. Le départ du Néerlandais, qui avait marqué quelques points au début de son aventure stéphanoise, n’est vraiment pas une grosse perte pour l’ASSE selon Pierre Ménès, qui n’a pas mâché ses mots au moment de comparer RVW à la nouvelle recrue Robert Béric, déjà efficace. 

« Béric a fait un premier match très intéressant. Il fixe bien et pour un premier match, il a été décisif (un but marqué et un pénalty provoqué). Buteur, il l’est c’est sûr, mais il faut attendre encore un peu. Van Wolfswinkel était nullissime. Il n’y a pas photo avec Béric. Non, et heureusement car l’autre était une truffe totale », a dégommé le consultant de Canal+, qui n’a pas du tout été convaincu par le Néerlandais, toujours pas conservé par Norwich, et actuellement en prêt au Bétis Séville. 

Share