L’OL n’a rien inventé avec ses jeunes lâche l’ASSE

L’OL n’a rien inventé avec ses jeunes lâche l’ASSE

Photo Icon Sport

En tenant tête au PSG sur une saison, l’OL a prouvé qu’il était possible de bâtir une équipe compétitive basée sur les jeunes issus du centre de formation. Un pari d’autant plus gagnant que le club rhodanien a sorti quelques pépites aussi brillantes que Nabil Fekir et Alexandre Lacazette. Pas de quoi rendre l’AS Saint-Etienne jalouse puisque selon Roland Romeyer, les Verts auraient pu en faire autant.

« La politique de l’OL a changé par obligation. Ils ont toujours eu des éducateurs de qualité. Ils ont sorti de bons jeunes mais l’objectif n’était pas de les intégrer dans le groupe pro car Lyon à l’époque préférait acheter des grands joueurs. Ils étaient en Champion’s League, donc ils avaient les moyens. Le jour où ils ne l’ont plus été, ils ont perdu cette manne financière. Ils ont dû alors adopter une nouvelle stratégie avec beaucoup de jeunes, a commenté le co-président stéphanois dans Le Progrès. En début de saison, tout le monde se demandait où allait bien pouvoir finir l’OL. Finalement, il y a eu des bonnes surprises : Lacazette, Fekir. Nous, ces jeunes, qui auraient pu nous apporter beaucoup, on les a vendus. On était obligé. Pourquoi ? Parce qu’on a une perte structurelle de 8/10 millions chaque année. » Bafétimbi Gomis, Faouzi Ghoulam, Emmanuel Rivière… Autant de joueurs formés à Saint-Etienne mais que les dirigeants ont effectivement laissé filer.

Share