L'Europe et la L1, c'est de trop pour l'ASSE

L'Europe et la L1, c'est de trop pour l'ASSE

Photo Icon Sport

Comme Bordeaux ou Lyon la saison passée, l’AS Saint-Etienne peine à enchainer avec la multiplication des matchs et la Coupe d’Europe. Les Verts ne sont plus vraiment habitués à ce rythme un peu fou d’un match tous les trois jours, surtout quand le temps de récupération est bien inférieur à celui de ses adversaires. A l’heure où les Stéphanois baissent de régime en championnat et ne parviennent plus à trouver le chemin des filets, Fabien Lemoine a tout de même expliqué que le calendrier mis en place n’aidait réellement pas à aborder les rencontres de championnat dans une forme optimale. 

« On ne se plaint pas de jouer la Coupe d’Europe, attention, et on ne se cherche pas d’excuses non plus. Mais jouer coup sur coup Bordeaux et Marseille avec deux jours de récupération en moins par rapport à eux, franchement, ce n’est pas équitable. J’espère qu’il y aura une prise de conscience. Etre programmés le dimanche à 14h après avoir joué le jeudi, ce n’était pas ce qui pouvait nous arriver de mieux non plus. Après, c’est aussi à nous d’apprendre à gérer ça. Quand on joue des matches aussi rapprochés, on ne peut pas presser 90 minutes. On n’a pas le coffre. Alors, il faut savoir gagner 1-0, sur coup de pied arrêté par exemple. Il faut peut-être trouver une autre façon de jouer, en étant plus proches les uns des autres, avoir plus de maîtrise », a déploré, dans But Saint-Etienne, le milieu de terrain des Verts qui joueront samedi à Lorient, puis jeudi à l’Inter Milan. 

Share