L'ASSE recrute Béric, Roux a bien compris le message

L'ASSE recrute Béric, Roux a bien compris le message

Photo Icon Sport

Muet depuis son arrivée à l’AS Saint-Etienne, Nolan Roux voit débarquer un concurrent avec Robert Beric. Pas de quoi affoler l’ancien Lillois, à condition que cette concurrence soit loyale.

Comme réclamé par Christophe Galtier, l’AS Saint-Etienne a recruté un attaquant supplémentaire avec Robert Beric (24 ans), présenté à la presse ce jeudi. Et au vu du profil du Slovène, buteur décisif avec sa sélection contre l’Estonie cette semaine, Nolan Roux a du souci à se faire étant donné qu’il n’a toujours pas inscrit le moindre but cette saison. C’est donc sans surprise que l’ancien Lillois a appris l’arrivée d’un concurrent.

« Cela n’a pas été une surprise pour moi. Avec la qualification en Europa League, il fallait reprendre un attaquant central. On n’était pas beaucoup à ce poste-là. Avec Neal (Maupay), on sera trois. Il va y avoir énormément de matchs à jouer. Je ne suis donc pas étonné, a insisté le joueur passé par Brest dans Le Progrès. Si le club m'avait prévenu ? Non et puis de toute façon, cela ne me regarde pas. Je ne fais pas partie de la cellule de recrutement de l’ASSE. Je n’ai pas mon mot à dire là-dessus. » Ce qui n’a pas empêché Roux de se réjouir de l’arrivée de Beric. Enfin, à condition que l’ASSE entretienne une concurrence saine, contrairement au LOSC.

« C’est bien de l’avoir recruté. On va apprendre à se connaître et peut-être même jouer ensemble, pourquoi pas. Ce sera au coach de décider en fonction des matchs. Il alignera l’attaquant le plus performant. La concurrence fait avancer ? Oui quand elle est saine, a répondu Roux. J’ai connu des concurrences beaucoup plus compliquées. A Lille, On savait que certains allaient jouer quoi qu’il arrive. Là, c’est plus dur mentalement. Mais cela fait partie du football. Aujourd’hui, si on n’est pas prêt à encaisser ça, on n’y arrive pas. » Et on finit par être transféré, comme Roux cet été.

Share