L’ASSE n’entre pas dans le jeu d’Aulas sur Twitter

L’ASSE n’entre pas dans le jeu d’Aulas sur Twitter

Photo Icon Sport

Tout heureux de la victoire de son équipe à Evian, Jean-Michel Aulas s’est légèrement enflammé par la suite. Le président lyonnais a affirmé que la déception du derby avait été oubliée par cette autre victoire dans un derby du Rhône-Alpes, avant de se déchainer sur Twitter. Sur le réseau social, le président lyonnais a repris notamment au vol des supporters stéphanois à tout bout de champ, argumentant de manière assez discutable sur le nombre d’abonnés d’untel, ou alignant les « c’est l’heure d’aller au lit », « retourne chez ta maman » en réponse. Un comportement singulier pour un président de club, qui ne fait pas vraiment sourciller du côté de l’ASSE, comme l’a expliqué Fabien Lemoine à RMC. 

« Pfff… Il fait ce qu’il veut. Après, il y a encore peut-être de la rancœur après la défaite il y a une semaine, il l’a peut-être mal vécue et il essaie de répondre comme il peut. (Sur son dernier tweet où il se satisfait d’être repassé devant Saint-Etienne) Peut-être que ça lui tient particulièrement à cœur de finir devant Saint-Etienne. Mais ce qui compte, c’est à la fin du championnat. Certes, c’est peut-être un club qui a plus d’armes que nous à certains niveaux, mais on sait qu’avec un bon état d’esprit, on peut battre tout le monde », a prévenu le milieu de terrain de l’ASSE, qui avait fait savoir, avant le derby, que son équipe n’avait pas les moyens de terminer devant l’OL à la fin de la saison. Le résultat de derby, et le rapproché effectué au classement, laissent à penser que ce n’est pas si évident. 

Share