L'ASSE l'avoue à demi-mot, Ricky était un flop

L'ASSE l'avoue à demi-mot, Ricky était un flop

Photo Icon Sport

L’été dernier, l’AS Saint-Etienne avait décidé de se faire prêter par Norwich Ricky van Wolfswinkel, attaquant néerlandais dont le potentiel semblait intéressant, notamment parce qu’il avait brillé sous le maillot du Sporting entre 2011 et 2013. Ce prêt de RVW était assorti d’une option d’achat, mais les Verts n’ont pas choisi de conserver le joueur de 26 ans qui est donc reparti vers Norwich après une saison pas très emballante et seulement cinq buts marqués en Ligue 1. Dominique Rocheteau a toutefois voulu rester poli en évoquant le cas de Ricky van Wolfswinkel, même s’il admet qu’il n’a pas été à la hauteur des attentes, alors que le joueur espérait lui rester dans le Forez.

L'ASSE ne fait pas peur au mercato

« On n’a pas levé l’option de Ricky Van Wolfswinkel. C’est un très bon joueur, mais ça n’a pas marché. Choisir un attaquant n’est pas simple. On cherche à investir sur l’avenir, rajeunir le groupe. On ne veut pas forcément un prêt, a expliqué l’Ange Verts, qui ne voit pas la limitation des salaires exigée par l’AS Saint-Etienne comme un frein au recrutement. Le salary cap ne fait pas fuir les joueurs. Ils savent qu’ils ont l’opportunité de faire de belles saisons à l’ASSE et l’état d’esprit du groupe attire les joueurs. La stabilité que nous offrons à Saint-Étienne est séduisante pour beaucoup de potentielles recrues. »

Share