L'ASSE envoie ses jeunes à l'abattoir pour apprendre la vie

L'ASSE envoie ses jeunes à l'abattoir pour apprendre la vie

Photo Icon Sport

L’AS Saint-Etienne est un club qui a ses valeurs et es Verts ont bien l’intention qu’elles soient inculquées à l’ensemble des jeunes qu’elle a au sein de son centre de formation. Et pour cela, l’ASSE a des méthodes très particulières que Bernard David, le patron de la formation à l’AS Saint-Etienne, détaille dans Le Progrès. Être Vert se mérite, et surtout cela donne des obligations.

L'ASSE veut des hommes et des footballeurs

« On visite le musée de la mine, celui des Verts qui retrace la vie de leur club. On les a menés aux abattoirs à cinq heures du matin pour leur montrer ce qu’est la vraie vie. Cela donne envie de jouer au foot non ? Récemment avec Roland Romeyer, on a organisé une soirée au cours de laquelle on leur a appris l’histoire de la Marseillaise qu’ils ont chantée à la fin de la soirée. Cela aide à créer une identité, une solidarité. Et lorsque certains iront en équipe de France, ils pourront chanter l’hymne national (rires). On met pas mal de choses en place avec Dominique Rocheteau qui m’aide beaucoup », explique le responsable du centre de formation de l’AS Saint-Etienne, qui ne veut pas que les jeunes footballeurs en devenir s’enferment dans une tour d’ivoire, et prennent le risque de tomber de haut s’ils ne deviennent finalement pas des professionnels. 

Share