L'ASSE envoie un message de paix et d'amour pour 2016

L'ASSE envoie un message de paix et d'amour pour 2016

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne aura connu une belle saison sportive, mais forcément, comme tout le monde, les Verts ont vécu une année 2015 marquée par les drames en série qui ont frappé notre France. A l'heure d'adresser leurs voeux au Peuple Vert, les dirigeants de l'ASSE ont évoqué tout cela, en espérant que 2016 nous éloigne de cette barbarie.

« L’année 2015 aura été marquée par les attentats du mercredi 7 janvier, du jeudi 8 janvier et du vendredi 13 novembre qui ont touché cruellement le peuple de France et une certaine idée de notre vie en société, à laquelle nous sommes tous profondément attachés. Dans cette vague de barbarie qui a frappé notre pays, le football n’a pas été épargné puisque le Stade de France a été la cible des terroristes à l’occasion du match amical France-Allemagne. L’attaque a traumatisé tous ceux qui se font une joie d’assister à un spectacle sportif. Dans de telles circonstances, notre vœu le plus cher, pour 2016, repose sur une formule simple mais fondamentale : PLUS JAMAIS ÇA ! Plus jamais la haine, plus jamais l’obscurantisme, plus jamais la violence. Nous souhaitons que tous les spectateurs, français ou étrangers, fans de football ou de n’importe quel autre sport, puissent se rendre sans crainte dans les stades pour assouvir librement leur passion.  Geoffroy-Guichard doit rester ce théâtre enchanté qui fait rêver les enfants et fédère plusieurs générations de supporters. Nous croyons à la puissance d’un football populaire, symbole de fraternité, qui dépasse toutes leurs diversités et transcende leurs particularismes.  Dans une époque parfois inhumaine, notre devoir de dirigeants est de protéger notre sport, en contribuant à entretenir la paix et la sérénité, afin que celui-ci constitue toujours cette manière noble d’être et de vivre ensemble (…) Oui, le football doit demeurer un jeu, autour duquel les hommes et les femmes de toutes origines, de toutes religions et de toutes opinions se rassemblent dans une passion commune. Le funeste vendredi 13 novembre 2015 est venu le rappeler à ceux qui auraient tendance à l’oublier », écrivent, dans un communiqué, Bernard Caïazzo, président du conseiller de surveillance de l’AS Saint-Etienne et Roland Romeyer, président du directoire.

Share