L'ASSE demande un cessez-le-feu sur un de ses joueurs

L'ASSE demande un cessez-le-feu sur un de ses joueurs

Photo Icon Sport

Trois titularisations et zéro but en Ligue 1, le bilan de Jean-Christophe Bahebeck à l’AS Saint-Etienne n’est pas bon, et c’est pour cela qu’il se chuchote que les dirigeants de l’ASSE négocient avec ceux du PSG afin de stopper dès ce mois de janvier le prêt de l’attaquant. Mais ce samedi, Christophe Galtier est venu soutenir Jean-Christophe Bahebeck, estimant que les vives critiques émises à son encontre étaient très et trop sévères.

« On a beaucoup parlé de Jean-Christophe Bahebeck durant les fêtes. On ne peut pas être satisfait des six mois qu’il a fait chez nous, tant en termes de qualité que de quantité, puisqu’il a très peu joué. Il a aussi des raisons, notamment les blessures. Mais, je ne peux pas laisser dire ce qu’il s’est dit sur le caractère ou le manque d’investissement de Jean-Christophe. C’est quelqu’un qui se comporte en vrai professionnel depuis le premier jour. Ce n’est pas quelqu’un qui triche, ce n’est pas un mauvais garçon dans un vestiaire. L’entraîneur que je suis n’est pas content du rendement de Jean-Christophe, mais, humainement, il a toujours été respectueux de son staff, de ses partenaires et de son club », a expliqué l’entraîneur des Verts, qui estime que l’attaquant de 22 ans ne mérite pas tout ce qui se dit sur lui.

Share