L'ASSE aurait pris cher en C1 avoue Balbir

L'ASSE aurait pris cher en C1 avoue Balbir

Photo Icon Sport

Consultant ouvertement fan de l’ASSE, Denis Balbir garde néanmoins toute sa mesure quand il s’agit d’évaluer le véritable niveau des Verts.

Non, l’exploit réalisé à Dniepr, dans un match de poule d’Europa League qui plus est à huis clos, ne permet pas aux Stéphanois de changer de dimension sur le plan de l’échiquier européen. Saint-Etienne demeure une bonne équipe française, et ne peut pas viser beaucoup plus haut sur le continent, et surtout pas en Ligue des Champions. 

« On ne peut pas parler de Ligue des Champions avec l’effectif qui est aujourd’hui celui de Saint-Etienne. Il faut y aller par pallier et être en accord avec sa politique. Surtout quand on se fixe un Salary Cap. J’ai été le premier à dire que c’était mieux pour l’ASSE d’être en Ligue Europa et non en Ligue des Champions. Je le pense toujours. En C1, on aurait énormément souffert. Il suffit de voir les effectifs de certaines formations étrangères et le niveau de certains clubs français comme Bordeaux incapable de battre Sion ou le LOSC impuissant face au FC Porto en tour préliminaire il y a un an. Il faut se rendre à l’évidence : il y a un fossé qui existe entre les bonnes équipes françaises et les grands clubs étrangers. Et ce n’est pas parce qu’on a gagné à Dnipro et qu’on est dans les cinq meilleurs du championnat qu’on peut s’imaginer en Ligue des Champions », a reconnu Denis Balbir dans les colonnes de butfootballclub. Un regard lucide sur une formation stéphanoise qui entend toutefois prouver cette saison que, si la Ligue des Champions est hors d’atteinte, effectuer un beau parcours en Europa League est un objectif réalisable. 

Share