L'ASSE pointe du doigt les petites combines de l'Europa League

L'ASSE pointe du doigt les petites combines de l'Europa League

Photo Icon Sport

L’AS Saint-Etienne reçoit Dnipropetrovsk jeudi soir en Europa League, et comme toujours dans cette compétition les Verts joueront le coup à fond. Evoquant une épreuve parfois boudée par certains clubs, Bernard Caïazzo estime que l’ASSE a beaucoup appris grâce à l’Europa League. Et dans La Provence le dirigeant des Verts témoigne de toutes ces petites choses qui l’ont étonné et ont été utiles à sa culture européenne et à celle de l’AS Saint-Etienne.

« Que nous apporte cette compétition ? De l’expérience pour l’équipe, mais aussi pour le club. Il s’agit d’un apprentissage hyper intéressant pour nos joueurs. La saison passée, on s’est fait avoir en Turquie où des joueurs ont été malades la veille du match; à Milan, où l’Inter a filmé nos entraînements; à Qarabag, où le président a changé d’hôtel pour être dans celui des arbitres; en Ukraine, où Gradel a passé la nuit au poste de police pour un problème de passeport. Avant, nos intendants et notre cuisinier arrivaient la veille du match; maintenant, ils arrivent le lundi », témoigne le président du comité de surveillance de l’AS Saint-Etienne. Toutes les leçons sont bonnes à prendre et Bernard Caïazzo l’a bien compris. 

Share