Gradel aime bien l'ASSE, mais rêve de mieux

Gradel aime bien l'ASSE, mais rêve de mieux

Photo Icon Sport

Christophe Galtier n’a pas fait dans la langue de bois samedi après la victoire de l’AS Saint-Etienne contre Evian grâce à un doublé de Max-Alain Gradel. L’entraîneur des Verts a en effet indiqué que l’attaquant ivoirien était à vendre lors du prochain mercato et qu’il allait donc quitter l’ASSE après une saison plus que réussie. Dans l’Equipe, Gradel confirme que l’heure du départ a probablement sonné, même s’il a encore deux ans de contrat avec les Verts. Mais le récent vainqueur de la CAN avec la Côte d’Ivoire admet que s’il quittait Saint-Etienne c’était plus par son désir de viser plus haut que par une réelle volonté de partir d’un club où il a explosé.

« Si j’ai des envies d’ailleurs ? Non. De jouer de grandes compétitions et d'aller voir ce qu'il y a plus haut, oui (…) Il faut être ambitieux, dans la vie. Je le suis. J'essaie de le montrer à tous ceux qui jouent à mes côtés et de les emmener avec moi. En me sacrifiant s'il le faut. Après, tout dépendra des ambitions du club. Je vais m'asseoir à une table avec les dirigeants stéphanois pour discuter et voir s'ils nourrissent de plus grandes ambitions. Ensuite, je prendrai ma décision. Je suis un compétiteur. J'ai envie d'aller le plus haut possible », a prévenu Max-Alain Gradel, reconnaissant qu’il n’avait pas fait son choix entre un retour en Angleterre ou bien un autre championnat, puisque l’international ivoirien de la Roma, Seydou Doumbia, a indiqué que Gradel allait signer avec le club de la capitale italienne.

Share