Gagner et prier, le credo de l’ASSE en Ukraine

Gagner et prier, le credo de l’ASSE en Ukraine

Photo Icon Sport

Pour continuer son aventure en Europa League, l’AS Saint-Etienne va devoir faire un résultat positif à Dniepr ce jeudi, et espérer dans le même temps que Qarabag ne fasse pas mieux à domicile face à l’Inter Milan. Autant dire qu’une victoire est nécessaire pour des Stéphanois qui enchainent les matchs, et espèrent surtout continuer à enchainer les succès. Pourtant, il faudra certainement aller chercher les trois points au forceps. Les Verts, privés de nombreux joueurs (Erding, Bayal, Saint-Maximin, Clerc et Clément), devront aussi faire avec les conditions climatiques délicates, et un adversaire qui a encore une petite chance de passer. 

« Nous n’avons plus notre destin entre nos mains mais, de toutes façons, nous irons à Kiev pour l’emporter. Nous ferons les comptes à la fin. Nous nous attendons à des conditions de jeu très difficiles. Ce sera un terrain et une équipe compliqués à jouer. Nous devrons être solides », a ainsi expliqué, sur le site officiel de l’ASSE, Franck Tabanou. Etre solide certes, mais Saint-Etienne aura aussi besoin d’être efficace, ce qui lui manque pour le moment cruellement dans cette compétition.

Share