Des supporters de l'ASSE punis et privés de..hip-hop !

Des supporters de l'ASSE punis et privés de..hip-hop !

Photo Icon Sport

Agacé de voir les murs de la ville être régulièrement recouverts par des affiches réclamant la « Liberté pour le Kop Sud », le maire de Saint-Etienne a décidé de purement et simplement annuler un concert de hip-hop organisé samedi dans un local de la ville annonce Le Progrès. Gaël Perdriau n’en veut pas particulièrement à ce style musical, mais plus à l’association « Lutte pour un football populaire », qui avait monté cette animation. Avec d’autres élus de la région, le maire de Saint-Etienne a déjà déposé plainte dans le passé après des opérations de collage massif d’affiches, dont il soupçonne qu’elles sont organisées par des anciens des Green Angels. Si ces derniers se défendent d’être impliqués dans cette histoire, Gaël Perdriau n’est pas convaincu. « Ils se connaissent tous. C’est donc qu’ils n’arrivent pas à maîtriser leurs troupes », regrette, dans le quotidien régional, le maire de Saint-Etienne, qui a récemment reçu des représentants des Green Angels, et qui avait indiqué qu’il était prêt à défendre leur cause auprès des dirigeants de l’ASSE. Mais une nouvelle opération de collage sauvage a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Share