De l’ASSE à Bournemouth, c'est le sportif avant tout pour Gradel

De l’ASSE à Bournemouth, c'est le sportif avant tout pour Gradel

Photo Icon Sport

Après une saison 2014-15 impressionnante d’efficacité, Max-Alain Gradel est difficilement parti de Saint-Etienne. Les Verts ont eu du mal à lâcher un joueur aussi décisif et ont ensuite attendu une très belle offre pour le laisser partir. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs offensifs de Ligue 1, l’Ivoirien avait émis la volonté de rejoindre un club plus ambitieux, avant de finalement opter pour Bournemouth et d’aller au bras de fer pour rejoindre le promu anglais. Plus de deux mois après les faits, le champion d’Afrique a expliqué son choix, qui a bien évidemment du sens selon lui. 

« J’ai tout donné avec Saint-Étienne. Il était temps de partir, car j’avais tout fait avec eux et je crois que je n’aurais pas fait mieux. Si j’ai choisi Bournemouth, c’est parce que je veux continuer à jouer. J’ai 27 ans et je peux encore progresser. Avec eux, je savais que j’aurais du temps de jeu. J’ai privilégié le choix sportif. Aller dans un club plus important, c’est prendre le risque de rester sur le banc », a confié à RFI un Max-Alain Gradel qui a toutefois mal commencé sa seconde carrière anglaise avec une sérieuse blessure au genou dès le début du mois de septembre. 

Share