Critiqué par Riolo pour son choix, Galtier répond

Critiqué par Riolo pour son choix, Galtier répond

Photo Icon Sport

Intenable depuis son retour de la Coupe d’Afrique des Nations, suspendu à Monaco, Max-Alain Gradel était attendu le mors aux dents pour la demi-finale de Coupe de France face au PSG, ce mercredi. Et pourtant, l’Ivoirien a pris place sur le banc, ce qui n’a pas manqué de surprendre. Christophe Galtier a reçu une flopée de critiques pour cela, se faisant notamment dégommer par Daniel Riolo pour ce choix défensif. L’entraineur stéphanois s’est donc expliqué, l’ancien joueur de Leeds étant tout simplement blessé et ne pouvant pas disputer toute la rencontre sans que cela ne soit un risque pour une aggravation. 

« Le seul regret concerne Max-Alain Gradel qui a ressenti une douleur à un mollet, la veille du match. J’ai suivi les recommandations de mon docteur en qui j’ai une confiance totale. Il m’a expliqué que, sur la totalité du match, nous prendrions un gros risque. J’avais le choix de faire débuter Max et de le remplacer au bout d’une heure de jeu ou bien de le faire démarrer en deuxième mi-temps et compter sur lui pour une éventuelle prolongation. J’ai choisi la deuxième option. Romain Hamouma revenait également d’une blessure à un mollet. Je ne souhaitais pas aligner ces deux joueurs en même temps sur le terrain », a confié le technicien stéphanois, qui aurait certainement aimé compter sur un Max-Alain Gradel à 100 %, tant l’Ivoirien semblait inspiré lors de ses dernières sorties avec les Verts.

Share