Bereta était au Stade de France et il raconte la panique

Bereta était au Stade de France et il raconte la panique

Photo Icon Sport

Une semaine après avoir été agressé à la sortie de Gerland après le derby OL-ASSE, Georges Bereta avait décidé de répondre favorablement à l’invitation du club des anciens internationaux à l’occasion du match France-Allemagne afin de se changer les idées. Forcément, l’ancien joueur des Verts et de l’OM ne s’attendait pas à vivre une telle soirée au Stade de France, et dans Le Progrès il témoigne.

« On a entendu d’abord ce qu’on croyait être des bombes agricoles. Ça a tapé fort. Et puis, alors qu’on allait quitter le stade, le speaker nous a annoncé de ne pas nous diriger côté Nord mais côté Sud. On a été bloqué, les gens allaient dans tous les sens, des gamins pleuraient. Nous, les vieux, il y avait Just Fontaine, Colonna, Carnus, Polny, on a même été obligé de courir. Les policiers demandaient aux gens de se calmer mais personne ne savait vraiment où était le danger. On a rejoint notre hôtel à 2 h du matin, en passant sous l’autoroute. C’est en regardant la télévision qu’on a mesuré l’ampleur de la catastrophe », raconte Georges Bereta, encore sous le choc.

Share