Banderoles anti-PSG : L’ASSE fait appel contre ce « racket légal »

Banderoles anti-PSG : L’ASSE fait appel contre ce « racket légal »

Photo Icon Sport

Sanctionné d’une amende de 25.000 euros pour les banderoles de ses supporters lors du match face au PSG du 31 janvier dernier, l’AS Saint-Etienne n’a pas accepté cette décision et a annoncé qu’elle faisait appel. Le club stéphanois avait été condamné pour les banderoles brandies tout au long du match, et qui dénonçaient principalement la politique de répression du club parisien à l’égard des supporters du PSG. Des messages forts, parfois dits avec humour, mais surtout une référence à l’« argent sale » des Qataris qui n’a du tout plu à la direction parisienne. De leur côté, les supporters stéphanois ont applaudi des deux mains la décision de leur club de contester cette amende.

« Nous avons donc pris acte, vendredi dernier, de la décision de l'ASSE de faire appel de cette amende injuste, qui s'apparente à un légal racket. Nous ne pouvons que soutenir une fois de plus notre club qui ne doit pas céder face à ces pratiques dictatoriales. Même une amende d'un seul euro symbolique aurait été excessive et contraire au droit humain », ont expliqué les supporters des Verts dans un communiqué.

Share