Balbir voit l'ASSE qui coince et l'OL qui ricane

Balbir voit l'ASSE qui coince et l'OL qui ricane

Photo Icon Sport

Denis Balbir ne l’a jamais réellement caché, il est un fervent supporter de l’AS Saint-Etienne. Et forcément il est un peu peiné de voir les Verts reculer d’une place au classement après cette journée de championnat, un résultat qui confirme le passage à vide de l'équipe de Chistophe Galtier qui est sur une série de six matches sans victoires en L1. D’autant que pour lui, Monaco et même Bordeaux ne feront aucun cadeau à l’ASSE et pourraient bien distancer nettement le club stéphanois d’ici la fin de saison. Denis Balbir a également une pensée pour Jean-Michel Aulas lequel doit savourer….

« Si Marcelo Bielsa pense, et les maths lui donnent raison, que Marseille perd du terrain, le nul concédé par les Verts, les obligera eux à de considérables exploits pour être quatrième ou cinquième. Il est évident en effet aujourd'hui que le club entraîné par Christophe Galtier, même si il a retrouvé un peu de confiance par une réaction forte, saine et louable, ne pourra pas faire mieux, devant faire face à une équipe de Monaco bien placée avec un match en moins, et à des Bordelais qui avancent pas à pas, mais qui avancent... tout comme Montpellier d'ailleurs. Celui qui rigole, comme depuis quelques semaines, c'est bien sûr Jean-Michel Aulas qui s'était ouvertement déclaré supporter des Verts, pour bloquer l'OM, à condition que son équipe l'emporte. Ce ne fut pas chose simple face à des Nantais maladroits, mais ce fut fait grâce à Fekir. Du coup, le Président de l'OL s'est hier soir, glissé sous la couette, sourire aux lèvres. Il est toujours leader de la Ligue 1, ce qui en soit, on ne le répète pas assez, est une immense surprise, et bonus… les Verts sont à 12 points de son équipe, à deux mois du derby retour », fait remarquer, sur Yahoo France, Denis Balbir, qui sait que le futur OL-ASSE risque de valoir très très cher et pas seulement sur le plan symbolique.

Share