Bafé Gomis remercie le Peuple Vert de l'avoir pourri

Bafé Gomis remercie le Peuple Vert de l'avoir pourri

Photo Icon Sport

Parti de l’AS Saint-Etienne vers l’Olympique Lyonnais, à la grande joie de certains supporters de l’ASSE qui étaient allés jusqu’à lui offrir des boites de pizzas à l’entraînement, histoire de contester sa forme physique, Bafé Gomis avait eu droit à un traitement de faveur lorsqu’il est revenu défier les Verts avec l’OL. Mais, se confiant dans l’ouvrage de Bernard Lions sur « La légende des Verts », l’attaquant de Swansea avoue que ce comportement des supporters stéphanois avait finalement contribué à le faire progresser.

« Avec le public stéphanois, ça a toujours été je t’aime, moi non plus. Mais les sifflets des 35.000 personnes de Geoffroy-Guichard m’ont poussé à me montrer toujours plus ambitieux. Je m’en suis servi pour travailler ma concentration quand le ballon me venait ou traînait devant le but. Cette agressivité m’a aidé à franchir la barre des dix buts chaque saison et à faire de moi un bon joueur de Ligue 1. Ils ont également poussé l’enfant du pays que je suis devenu à faire attention à ce que je disais à chaud. Est-ce que je trouvais les supporters stéphanois parfois injustes à mon égard ? Joueurs, nous sommes tous de passage dans un club. Seuls les supporters restent. Ce sont donc eux qui méritent le respect », a confié l’attaquant de Swansea, pas rancunier pour un sou.

Share