Avec l'ASSE, Erding ne fera pas de sentiments en Turquie

Avec l'ASSE, Erding ne fera pas de sentiments en Turquie

Photo Icon Sport

L’AS Saint-Etienne a une nouvelle chance de disputer l’Europa League. Eliminés l’an dernier au même stade de la compétition par les Danois d’Esbjerg, les Verts auront à cœur d’effacer cette déroute qui les hante encore. Il faudra pour cela surmonter l’obstacle Karabükspor où le club stéphanois serait bien inspiré d’inscrire ce fameux but à l’extérieur. Peut-être par l’intermédiaire de l’homme en forme de ce début de saison, à savoir Mevlüt Erding (trois buts en championnat), pour qui ce match aura une saveur particulière. Mais que les supporters stéphanois se rassurent, l’international turc mettra l’émotion de côté afin de confirmer son bon début d’exercice.

« Ça fait bizarre, d’habitude je reviens avec l'équipe nationale. Là avec Saint-Etienne c'est bizarre mais ça fait plaisir. Comment je l'aborde ? J'essaie de ne pas trop rentrer dans l'émotion, j'ai à cœur de me qualifier donc j'essaye d'être concentré sur l'objectif du club, a confié l’ancien Parisien en conférence de presse. C'est une équipe qui a fait une belle saison l'année dernière. C'est une équipe surprenante, on ne les connait pas trop mais ils ont quand même éliminé Rosenborg. Dans le jeu, ils sont plein d'envie et de motivation. Ce sera dans tous les cas deux matchs difficiles. J'ai bien coupé pendant les vacances mais j'ai repris une semaine plus tôt avec Saint-Etienne pour être prêt pour le début de saison, j'espère que le fait d'avoir repris un peu plus tôt va payer. Je pense que ça paye déjà mais un début de saison ce n'est pas seulement deux matchs. Je vais essayer de continuer sur ce rythme-là. » Erding le sait, comme l’année dernière, ces barrages auront de lourdes conséquences sur la saison des Verts.

Share