Aulas, Obama, Fournier, Caïazzo en furie contre l'OL

Aulas, Obama, Fournier, Caïazzo en furie contre l'OL

Photo Icon Sport

S'ils sont complices au sein de la Première Ligue, Bernard Caïazzo et Jean-Michel Aulas ne semblent plus réellement l'être lorsqu'il s'agit du derby. Ce samedi, le dirigeants de l'AS Saint-Etienne pique sa crise contre le président de l'Olympique Lyonnais et plus globalement contre l'attitude de l'OL dimanche dernier lors du match entre Lyon et les Verts. Pour Bernard Caïazzo, trop c'est trop et les arguments ne manquent pas pour détailler sa colère.

« Deux cartons d’entrée, un but hors jeu, la claque sur Loïc Perrin qui aurait dû valoir penalty et expulsion, la blessure de Beric sur le tacle de Ferri, les violences contre Bereta : si cela arrive à l’OL et Lacazette, Jean-Michel Aulas va voir Obama. L’arbitre, M. Chapron, n’a pas voulu faire de rapport sur la blessure de Robert Beric et la commission de discipline ne s’est pas saisie du dossier pour ne pas le déjuger puisqu’il avait mis un avertissement à Ferri, explique, dans Le Progrès, le dirigeant de l’AS Saint-Etienne, qui continuer à monter dans les tours. Quand je suis arrivé en taxi, heureusement aux vitres teintées, je me suis retrouvé au milieu des affrontements entre police et ultras lyonnais. Il faut être toqué. Fournier refusant de parler à Laurent Paganelli parce qu’il est un ancien Stéphanois. Cela traduit la haine. Et on va faire comment en janvier ? »

Share