ASSE : Pourquoi les Verts pouvaient mieux faire contre Monaco

ASSE : Pourquoi les Verts pouvaient mieux faire contre Monaco

Photo Icon Sport

Auteur d'une partition de haute voltige lors du match nul de l'AS Saint-Étienne contre l'AS Monaco samedi (1-1), Loïc Perrin est revenu sur la performance verte, tout en expliquant les points à améliorer pour la suite de la saison.

Samedi soir, l'ASSE disposait d'une occasion en or pour confirmer son solide début de saison devant son public de Geoffroy-Guichard. Et face à Monaco, l'une des deux meilleures équipes de la Ligue 1, les Verts se sont montrés à la hauteur. Si l'ASM a dominé, avec 57 % de possession de balle et 13 tirs à 8, Sainté a arraché un précieux match nul en répondant rapidement à l'ouverture du score précoce de Glik grâce à un but de Perrin (1-1). Ce résultat confirme une nouvelle fois que la troupe de Christophe Galtier fait partie des grands de ce championnat. Désormais sixième de la L1, à 6 points du podium et du PSG, l'ASSE est donc au cœur de la lutte européenne. Et cela, Loïc Perrin ne peut que s'en satisfaire, surtout après ce bon match contre le club de la Principauté.

« À la vue du match, c'est vrai que c'est un bon point. On est tombé contre une belle équipe, qui joue la Ligue des Champions. Ça a été difficile et ils nous ont privé de ballon. On n'a pas pu faire ce qu'on voulait, mais on a fait preuve de solidarité, on a tout donné, et c'est un point positif. C'est bien d'avoir pris un point. On a bien défendu et Ruffier a fait les arrêts qu'il fallait aussi, notamment en fin de match. Avec nos qualités, on aurait aimé faire mieux dans le jeu. Le premier but en première période ? Marquer en première mi-temps ou en deuxième, le plus important c'est de marquer un but de plus que l'adversaire. Dernièrement, on gagnait nos matchs en deuxième mi-temps. À la limite, on s'en fiche... C'est sûr que si on peut faire la différence plus rapidement, notamment à domicile, c'est mieux pour tout le monde. Mais c'est anecdotique. Le but encaissé est une erreur d'inattention. On est resté assez statique et eux sont arrivés lancé. Je n'ai pas encore revu les images. On va le travailler pour ne pas que ça se reproduise », a déclaré, sur le site de son club, le capitaine de l'ASSE, qui estime donc que son équipe doit encore passer un cap pour battre les meilleures formations du championnat de France.

Share