ASSE : Le niveau des Verts, les fans, la C3… Guy Roux explique l’hécatombe

ASSE : Le niveau des Verts, les fans, la C3… Guy Roux explique l’hécatombe

Photo Icon Sport

Peu épargnée par les blessures depuis le début de la saison, l’AS Saint-Etienne n’est pas près de vider son infirmerie.

Au contraire, le nombre de blessés augmente encore étant donné que Robert Beric et Romain Hamouma ont allongé la liste après le derby perdu contre l’Olympique Lyonnais (2-0) dimanche. Mais comment expliquer cette hécatombe ? D’après Guy Roux, une telle cascade de blessures peut être liée au manque de préparation physique des Verts, à la pression de leurs supporters ou à leur faible niveau technique…

« Ces équipes qui sont obligées de commencer tôt la saison pour se qualifier en Ligue Europa, ne peuvent pas faire de préparation foncière. Leur préparation est assez courte. L’ASSE a d’autant plus de mérite qu’elle joue cette compétition à fond pour aller loin. Ce n’est pas le cas de tout le monde, a expliqué le consultant sur L’Equipe 21. Et puis, comme leur stade est plein, les Verts se donnent toujours à fond. Comme ils n’ont pas des qualités techniques exceptionnelles et nombreuses, ils sont obligés de courir plus. Il est normal qu’il y ait des blessés. » Christophe Galtier et ses hommes apprécieront…

Le problème des footballeurs

Mais plus généralement, Guy Roux estime que les joueurs ne sont pas assez sérieux dans leur hygiène de vie. « Les footballeurs sont généralement beaucoup moins rigoureux que les nageurs qui font 6 heures de piscine par jour ou les sportifs qui préparent les JO, a-t-il comparé. Ils n’ont pas tous l’impression qu’il est important de bien dormir 365 nuits par an. Cela fait partie aussi de la vie d’un athlète. » C'est pourquoi l’ancien entraîneur de l’AJ Auxerre veillait tant à ce que ses joueurs évitent les sorties nocturnes.

Share