Clicky

Rennes n'est même pas déçu de se faire siffler

Rennes n'est même pas déçu de se faire siffler

Photo Icon Sport

Il y a deux semaines, le Stade Rennais était reparti avec le sourire de Lyon après avoir arraché en toute fin de match le point de nul. Mais le score de parité (0-0) qui a conclu la rencontre de ce samedi face à Auxerre a provoqué les sifflets des supporters bretons qui attendaient mieux de leurs protégés face à une équipe qui lutte pour le maintien. Un résultat qui ne fait pas les affaires des Bretons, mais qui ne déprime pas plus que cela Frédéric Antonetti.

 

« On n'a pas trouvé la solution. On savait comment Auxerre allait jouer, mais on n'avait pas tous nos arguments. Ce qu'on a fait quatre ou cinq fois, il aurait fallu le faire vingt-cinq fois pour que cela finisse par passer. Ce sont des matchs difficiles à gérer, mais qu'il faut surtout ne pas perdre. Donc, je ne suis pas déçu puisqu'on n'a pas perdu. Je ne remets rien en question. Je comprends la déception du public, mais elle ne nous aide pas », a confié l’entraîneur du Stade Rennais après la rencontre. Pas certain quand même qu’au fond de lui, Frédéric Antonetti, qui l’on sait bouillant, soit aussi philosophe.

Share
  • fosfen

    A lire les différents commentaires, je reconnais bien le public breton incapable de pousser son équipe quand il le faut, mais suffisamment capable de siffler quand ce n'est pas mérité ! Nous avons cette année la possibilité d'être dans les 5, au lieu de siffler bêtement vous feriez mieux de les encourager. Nous n'avions aucun attaquant véritable, tous sont blessés si vous continuez ainsi nous finirons par perdre tous nos cadres ! Que croyez vous, qu'ils vont rester en se faisant descendre ! Nous sommes la railleries de bon nombre de club et vous en rajoutés, franchement restez chez vous, si vous allez voir les garçons jouer, c'est pour les supporter même s'ils perdent, le but étant d'être le 13ème homme il faut les pousser il souhaite créer du jeux ce n'est pas toujours facile avec 8 mecs dans les 16. kénavo et que chacun se reprenne, sous oublier d'où nous venons.

    Mardi 05 Avril 2011 à 19:10 Répondre

  • Djib

    Vraiment trop chacal la façon dont les tribunes ont réagis (exception pour la mordelle), certes sur le terrain c'était pathétique mais certains oublient d'où on vient. Il y encore quelques années on était un club "crève la dalle" qui jouait le maintien chaque saison. La on est troisième, on va vraisemblablement jouer l'Europe et ça met une bronca monstrueuse. (ça pour meugler y a du monde), PUBLIC DE MER..

    Dimanche 03 Avril 2011 à 01:27 Répondre