Les supporters rennais ne sont pas des alcooliques écervelés !

Les supporters rennais ne sont pas des alcooliques écervelés !

Photo Icon Sport

Avant le match de championnat entre l’ESTAC et le Stade Rennais samedi (20h), la préfecture de l’Aube a interdit aux supporters des deux équipes d’accéder au centre-ville de Troyes. Une mesure qui provoque la colère des ultras bretons.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’affrontement entre Troyes et Rennes n’est pas considéré comme un match à risque aux yeux des autorités. Pourtant, la préfecture de l’Aube a décidé d’interdire aux fans des deux camps de « se rassembler ou manifester au centre-ville des communes de Troyes et Pont-Sainte-Marie ». En cause, un manque d’effectif prévu chez les forces de l’ordre focalisés sur la « menace terroriste ». Mais surtout, le préfet craint des dérapages du Roazhon Celtic Kop (RCK), un groupe d’ultras rennais qui a prévu de fêter l’anniversaire de sa création. Et apparemment, qui dit fête dit alcool et débordements…

C’est effectivement ce que l’arrêté sous-entend lorsque qu’il évoque des personnes « susceptibles de générer des troubles à l'ordre public » en cas de « consommation d'alcool déraisonnable ». Le RCK a donc réagi et fait appel à l’Association National des Supporters (ANS) qui a dénoncé « une mesure de police administrative qui prive les citoyens de leurs libertés ». Ainsi, l’ANS a demandé à annuler « cet arrêté intervenu sans dialogue préalable » et qui « assimile le supporter à un alcoolique écervelé ». Dans le cas contraire, un avocat se chargera d’attaquer la préfecture de l’Aube, et de redorer l’image des supporters…

Share