Clicky

Antonetti veut que Rennes ne lâche plus les « gros »

Antonetti veut que Rennes ne lâche plus les « gros »

Photo Icon Sport

Rennes n'a pas eu à subir les foudres de Frédéric Antonetti dès la fin de son match face à Sochaux. Le succès (1-0) a rassuré le technicien corse, jamais vraiment sûr d'avoir une équipe assez solide pour jouer les premiers rôles. Au classement, le club breton recolle aux équipes de tête et reste plus que jamais en course pour une place européenne. Rennes compte désormais le même nombre de points que Lille (qui accueille Bordeaux dimanche) et Lyon, soit 59 unités. Une position en embuscade qu'il ne faudra plus lâcher à l'avenir.

« Il y a toujours un soulagement quand on gagne. Mais au-delà d'une bonne heure, on a eu du mal à finir. C'est logique, c'était notre troisième match en une semaine, contre une équipe qui a moins joué que nous. La baisse de régime était prévisible. On aurait dû se mettre plus tôt à l'abri. On a parfois manqué de justesse dans la dernière passe. Et dans les 25 dernières minutes, on a souffert. Au courage, on a tenu. C'est une bonne semaine pour Rennes, il fallait confirmer Nancy, ça a été fait, et nous sommes toujours qualifiés en Coupe de France. Maintenant, il faut rester au contact des gros », projette Antonetti. Les deux prochaines rencontres face à Saint-Etienne et Lille lui donneront de sérieuses indications sur ce point.

Share
  • tiiagoo

    On lache plus Gignac alors!!

    Lundi 13 Février 2012 à 20:05 Répondre

  • SRFC

    39 unités, pas 59.

    Dimanche 12 Février 2012 à 04:22 Répondre

  • taillmate

    Alors Antonetti pas de mots sur l'égalisation valable de Privat? bizarre je pensais que l'arbitrage était son sujet favori...

    Samedi 11 Février 2012 à 21:32 Répondre

    • RHZN35Rennes

      il aurait aussi pu parler d'un peno non sifflé sur Kembo...

      Dimanche 12 Février 2012 à 19:32 Répondre

    • SRFC

      Sérieusement tu veux qu'il dise quoi ? C'est quoi ce commentaire inutile là ? Tu crois vraiment qu'il irait dire quelque chose ? Personne n'irait rien dire quand ça les avantage, arrêtez de faire les naïfs...

      Dimanche 12 Février 2012 à 04:20 Répondre