Antonetti tacle l’arbitre, mais félicite ses joueurs

Antonetti tacle l’arbitre, mais félicite ses joueurs

Photo Icon Sport

Connu pour ne pas être tendre avec sa propre équipe lorsqu’il n’en est pas satisfait, et c’est très souvent le cas, Frédéric Antonetti a cette fois-ci apprécie le visage montré par le Stade Rennais face à Lille (1-1). Si faire match nul à domicile n’est jamais un résultat enthousiasmant, le scénario avec l’expulsion d’Apam pour deux fautes en 30 secondes a rendu la tâche bien plus compliquée au club breton, qui n’a pas abdiqué et s’est révolté pour aller chercher le nul. Antonetti n’a d’ailleurs pas hésité à souligner le manque de psychologie, selon lui, de M. Turpin. 


« Je reproche souvent à mon équipe de manquer de caractère. Elle a prouvé le contraire. On s’est révolté contre les évènements. Même à onze contre dix, on a eu trois belles occasions. Benoît Costil nous a maintenus dans le match. Il y a eu beaucoup de courage et de volonté. Ce sont des qualités indispensables pour réussir dans le football. Il n’y a pas eu de match entre la 1ère et 40ème minute. Mon regret, c’est que l’on n’ait pas pu marquer pendant cette période. Un match nul à domicile n’est pas une bonne opération mais dans ces conditions… L’expulsion d’Apam est sévère. Il ne faut pas être psychorigide. J'ai été surpris de voir que M.Turpin n'allait pas au championnat d'Europe, maintenant je comprends pourquoi. Je l'ai connu bien meilleur, et j'espère qu'il se remettra en question. Il a raté son match et je l'ai trouvé très nerveux, peut-être parce qu'il ne va pas au championnat d'Europe justement... », a balancé l’entraineur rennais, qui en dépit des deux fautes assez nettes de son défenseur, aurait préféré un ultime avertissement verbal de l’arbitre étant donnée le rapprochement des deux fautes. 

Share