Verratti découvre les arbitres « qui crient » en France

Verratti découvre les arbitres « qui crient » en France

Photo Icon Sport

Marco Verratti n’est pas en France depuis des siècles, mais le milieu de terrain italien du Paris Saint-Germain a déjà eu droit à son lot de cartons jaunes, au point même de faire tousser Laurent Blanc et son prédécesseur, Carlo Ancelotti. Dans Le Parisien, Marco Verrati est diplomate puisqu’il dit que les arbitres français sont bons, mais il admet quand même qu’il y a une proximité nettement moindre avec les officiels par rapport à ce qu’il a connu en Italie. S’il plaide coupable par rapport à son style très personnel d’aborder les arbitres, le milieu international transalpin du PSG estime qu’il a aussi ses raisons.

« Les arbitres sont très compétents. En Italie, on a l’habitude de communiquer davantage avec les arbitres, à demander des choses. Mais, ici, ils répondent en nous criant dessus. Mais, maintenant, j’ai compris et je ne parle plus avec eux. Je sais que mes cartons peuvent être un problème pour moi et pour l’équipe. Mais je n’en prends plus pour protestation depuis longtemps. Le fait d’être averti est lié à ma position sur le terrain. Je pourrais évidemment passer tout le match sans faire de faute et ne jamais prendre de carton, mais, parfois, il faut intervenir. C’est pour le bien de l’équipe, et je ne pense pas à moi dans ces moments-là », confie, dans le quotidien francilien, Marco Verratti, qui précise qu’il comprend tout à fait que Laurent Blanc ne soit pas content de tout cela et le remercie de le rappeler à l’ordre.

Share