Véronique Rabiot n'a pas pris son fils en otage

Véronique Rabiot n'a pas pris son fils en otage

Photo Icon Sport

Véronique Rabiot, la maman du milieu de terrain du Paris Saint-Germain, avait été la cible de nombreuses critiques lors du mercato et en début de saison, lorsque la situation contractuelle de son fils Adrien était encore en balance au sein du PSG. Même si depuis les choses se sont réglées, le milieu de terrain ayant prolongé son engagement, certains reprochent à la mère d’Adrien Rabiot, qui gère aussi sa carrière, de trop le couver. Des critiques que Véronique Rabiot repousse fermement dans un entretien accordé à l’Equipe. 

« Si on peut imaginer que je ne sois plus à côté d’Adrien ? Pas pour l’instant. Les jeunes footballeurs ont besoin d’un bon entourage. Cela n’empêche pas que le cordon soit coupé depuis longtemps. Mais c’est plus une question de sécurité et de confort. L’idée est qu’il soit le meilleur possible. Au club, ils sont d’ailleurs très contents que les joueurs ne soient pas seuls à cet âge-là. La construction de l’homme n’est pas terminée. Et puis, on ne fait pas des enfants pour les garder toute la vie. Il est sur la voie royale et il faut qu’il puisse continuer. Ce n’est pas extraordinaire qu’un jeune de 20 ans vive chez sa mère. Il est bien chez lui car il est bien avec sa mère et son frère. S’il était mieux ailleurs, il irait ailleurs. C’est un homme libre. J’ai éduqué mes fils pour qu’ils soient libres et heureux. Je l’aide juste à atteindre ses objectifs. C’est comme ça qu’il sera heureux (…) Je n’ai pas peur de ma soi-disant réputation. Tout ce qui m’intéresse, c’est ma relation avec Adrien », a confié Véronique Rabiot, qui répète que son fils veut d’abord jouer au football du moment que la concurrence est saine. 

Share