Une sale affaire ressort sur l'arbitre de Lens-PSG

Une sale affaire ressort sur l'arbitre de Lens-PSG

Photo Icon Sport

Héros probablement bien malgré lui du match Lens-PSG, Nicolas Rainville n’est guère ménagé par certains anciens arbitres qui estiment que son attitude, notamment lors de l’expulsion d’Edinson Cavani, avait été déplorable. Et forcément, cela fait ressortir des cartons une drôle d’histoire qui concerne l’arbitre de 32 ans, lequel avait été mêlé en 2008 à une affaire plutôt étrange qui lui avait valu un passage, avec d’autres arbitres, devant la Police judiciaire, sans toutefois que l’affaire n’aille plus loin. Comme le rappelle l’Equipe, Nicolas Rainville avait été pris la main dans le sac en accédant de manière illégale à la base de données où se trouvaient les notes des arbitres et les classements de ces derniers. Comme le classement était fait sur une moyenne, certains arbitres, informés illégalement de leurs notes, pouvaient déclarer forfait afin de garder une bonne moyenne. La Procureur de Paris, saisi par la FFF, avait classé l’affaire, mais d’autres arbitres furieux du comportement des « pirates », avaient demandé au CNOSF d’agir….là encore sans suite, la FFF ne décidant rien alors que la lutte des clans faisait rage au sein de la Direction Nationale de l'Arbitrage. Deux ans plus tard, et malgré ce passif, Nicolas Rainville accédait à la Ligue 1….

Share