Un problème Stambouli au PSG selon Garétier

Un problème Stambouli au PSG selon Garétier

Photo Icon Sport

Après son match poussif lors de la victoire parisienne à Rennes (0-1), Benjamin Stambouli n'a pas reçu que des compliments. Parmi les critiqueurs, Geoffroy Garétier n'a pas hésité à bouger le milieu de terrain...

Arrivé en juillet dernier en provenance de Tottenham, Benjamin Stambouli peine à convaincre au PSG. Depuis ses débuts victorieux lors du Trophée des Champions, en août dernier, le milieu de 25 ans cire le banc de touche et n'a pas été décisif en 308 minutes de jeu en L1. Vendredi, Stambouli n'a pas profité de sa titularisation à Rennes pour marquer des points, puisque le club de la capitale a remporté le match grâce à une passe lumineuse de Verratti, son remplaçant... Geoffroy Garétier, un journaliste spécialisé de Canal+, n'a pas mâché ses mots par rapport à l'ancien montpelliérain.

« Pourquoi, dès lors, cibler Benjamin Stambouli ? Avant même l’officialisation de son transfert en provenance de Tottenham, j’étais sceptique quant au bien-fondé de son recrutement. Que l’homme soit né à Marseille, ait souvent clamé son amour de l’OM, puisse être rejeté par une partie du public parisien, ne comptait pas dans mon appréciation. La force du PSG, cette rare complémentarité du tandem Motta - Verratti, est aussi une faiblesse : les deux joueurs sont irremplaçables en l’état. L’arrivée de Stambouli ne pouvait que figer la situation et se révéler contre-productive, au regard des objectifs du club », lance-t-il via son blog sur Yahoo Sport, avant d'en venir plus sérieusement à la situation parisienne de Stambouli.

« À ce rythme-là, Benjamin Stambouli va perdre ce qui lui reste de certitudes et de confiance en lui. Il sera pris en grippe par ses coéquipiers, comme c’est déjà le cas pour une partie des fans du PSG. Motta, Verratti et Matuidi ne pourront jamais souffler, comme c’est l’usage dans les Top Clubs du monde entier. Et le duo Blanc - Gasset perdra sa crédibilité, avant de perdre sa place. Cette situation est désolante, et le joueur ne la mérite pas. Aura-t-il la force de se sortir de ce mauvais pas ? Il faut le lui souhaiter », conclut Garétier, qui n'hésite donc pas à dire ses vérités, quitte à en froisser certains...

Share