Trahi au PSG, Blanc peut se fâcher

Trahi au PSG, Blanc peut se fâcher

Photo Icon Sport

Autant critiqué pour les résultats un peu décevants de son équipe, que pour le manque d’envie et de jeu chez les joueurs PSG, Laurent Blanc sent quand même la pression monter, et s’énerve de plus en plus lorsqu’il est invité à s’exprimer devant les médias. Mais pas sur le banc de touche ou à l’entrainement, où le champion du monde 1998 demeure très zen malgré les prestations peu emballantes de son équipe. Cela devrait changer, a-t-il assuré après le dernier 0-0 face à Montpellier, même s’il ne faut clairement pas s’attendre à voir un Laurent Blanc s’égosiller et gesticuler sur le bord de la touche, tel habité par Luis Fernandez. Non, ce sera plus froid, mais selon Henri Emile, ancien intendant de l’équipe de France qui a travaillé avec Blanc chez les Bleus entre 2010 et 2012, le Cévenol peut très bien hausser le ton quand il se sent trahi. 

« S’il le ressent, c’est qu’il va le faire. Il fait confiance aux hommes, il va au bout de cette confiance mais, s’il voit qu’elle est trahie par un comportement plus individuel que collectif, il peut changer sa manière de faire. Dans son comportement, il lui arrive de montrer une certaine colère, mais jamais dans l’expression. Il est en colère sans gueuler », a expliqué, dans Le Parisien, Henri Emile. Reste à savoir le principal : si ce changement dans le comportement influera sur le jeu et l’allant de son équipe en 2015, car les grandes échéances vont vite arriver pour le PSG.  

Share