Thiago Motta n'est ni un joueur dur, ni un chambreur au PSG

Thiago Motta n'est ni un joueur dur, ni un chambreur au PSG

Photo Icon Sport

Arrivé au Paris Saint-Germain lors du mercato hivernal, Thiago Motta n’a pas mis longtemps avant de se faire une petite réputation en Ligue 1. Jugé comme étant un joueur au style plutôt musclé, et volontiers chambreur avec ses adversaires, l’international s’amuse de tout cela dans l’Equipe. Il tient cependant à rectifier cette impression laissée sur les terrains français.

« Donner beaucoup de coups ? Non, non ! Ce n’est pas vrai. Chambrer ? Mais non, impossible, je ne parle pas français... Pour revenir sur le jeu dur, je sais que j’ai fait une grosse faute sur un joueur contre l’Évian-TG et je voudrais lui demander pardon (NDLR : Il s’agit d’Olivier Sorlin, le milieu de terrain d’Evian TG) parce que je ne voulais pas le blesser. En fait, il arrivait face à moi et je pensais qu’il allait rester debout alors qu’il a taclé. C’était dangereux et je n’ai pas pu l’éviter (…) J’essaie simplement de gagner mes duels. Parfois, c’est le cas, d’autres fois non, mais je n’ai jamais l’intention de faire mal. Mes avertissements, le plus souvent, c’est pour contestation, et sur ce point je dois me contrôler parce que ça ne sert à rien. Mais je n’aime pas qu’on me range parmi les joueurs durs, ce n’est pas le cas », conteste avec véhémence Thiago Motta, pas décidé à hériter d’une réputation qu’il estime ne pas devoir assumer. Sur le plan des cartons, l’ancien joueur de l’Inter a pris deux avertissements en cinq matches de Ligue 1, un rythme solide.

Share